Atelier de la peau de l’ours petite maroquinerie objet en cuir personnalisables Clermont-Ferrand

artisan maroquinier création sur mesure et personnalisables petite maroquinerie bijoux et accesoire en cuir

Mon metier et mon savoir faire

Le patronage

La création de nouvelles pièces nécessite la conception d’un patron (comme pour la couture), et ce dans deux buts : éviter de gâcher de la matière première et identifier les éventuels soucis de conception.
Je crée alors un gabarit, me permettant de concevoir un prototype en 3D afin de mieux appréhender le résultat final.

.patronage et gabarit

Le tracé et la découpe

Le tracé des différentes pièces sur le cuir se pratique avec une alêne, qui permet de marquer le cuir suivant les formes définies par le gabarit (cf étape précédente).
S’ensuit la découpe du cuir avec cutteur, ciseaux, ou autres outils spécifiques.

Tracé et découpe

Le dessin

Je cherche des images sur le web que je modifie sur ordinateur, ou alors des dessins originaux des personnes commandant une personnalisation. Pour pouvoir marquer correctement, le cuir doit avoir un tannage végétal afin de pouvoir le déformer. Il existe plusieurs façons de créer le dessin je vous parlerai de ma méthode. Une fois le cuir mouillé j’applique le dessin préalablement imprimé, je trace les contours, puis avec un outil fait maison je créé les reliefs. On attend que le cuir redevienne sec pour la suite des étapes.

dessin en repoussage

La teinte

Il existe plusieurs teintes, avec ou sans solvant, aux les textures variées (gel, liquide).
J’ai fait le choix de n’utiliser que des teintes sans solvant, que j’applique au chiffon, ou à l’éponge. Je lustre ensuite l’ensemble des pièces avant assemblage.

Teinte et lustrage

Les accessoires

La pose d’accessoires, de type boutons pression, boutons marrants pour le décor, charnières, systèmes de fermeture, se fait souvent avant l’assemblage, pour une question de praticité (toutes les pièces étant à plat).
Des outils spécifiques sont nécessaires à leur montage.

Pose des

La couture

Le cuir est cousu soit à la main avec l’utilisation de points particuliers (point cellier, point de feston, point de languette etc…), une pince de couture aide a maintenir les morceaux de cuir ensemble, soit à la machine à coudre, pour les coutures fines telle que la pose de fermeture éclair. Une fois les coutures terminées, on les frappe pour les aplatir et réduire le plissement du cuir, issu du serrage des points.

Différente couture

Les finitions

Lustrage de l’objet en cuir fini, vérification des coutures, découpe des fils qui dépassent, bref le fignolage pour rendre l’objet en cuir le plus esthétique possible.

Finition et verification